Opération de santé publique avec BANK OF AFRICA, au Burkina Faso

Le 8 mars 2017, à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme, la Fondation BANK OF AFRICA, en collaboration avec la Jeune Chambre Internationale Ouaga Golden et l’Association Burkinabè des Sages-Femmes (ABSF), a organisé une campagne de sensibilisation et de dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus.

2 sites ont été ouverts, l’un au Centre d’Affaires BANK OF AFRICA, destiné notamment aux collègues, l’autre à la Clinique pour la Promotion de la Santé Familiale.

Au total, 7 salles de consultation ont accueilli près de 1400 femmes du 7 au 9 mars, refusant parfois du monde tant l’affluence a été importante.

11 femmes ont été dépistées positives et bénéficieront d’une prise en charge adaptée.

Quelques témoignages recueillis sur le terrain :

  • Mariam Nonguierma Mariam, Présidente de ABSF. « Pour l’heure le dépistage précoce constitue l’une des stratégies à long terme la plus rentable pour lutter contre les cancers féminins. »
  • une dame, de 42 ans, ménagère. « J’ai eu l’information par une de mes voisines qui m’a même amené me faire dépister. Je suis très heureuse d’avoir pu être dépisté et traité le même jour pour les lésions du col. Vraiment je suis contente de cela et remercie ceux qui ont eu l’initiative de cette activité ».
  • une dame de 51 ans, ramasseuse d’ordures. « Je suis particulièrement reconnaissante envers les organisateurs de cette campagne de dépistage gratuit. Avec l’activité que je mène, je ne pouvais pas m’offrir ce dépistage. J’ai entendu dire que ce sont des maladies dont le traitement coute cher une fois déclenché. C’est pourquoi lorsque j’ai reçu l’information par le crieur public qui est passé dans mon quartier, après m’être renseigné auprès de quelques personnes, avec deux voisines, nous avons décidé de nous faire dépister. Chez moi, tout a été négatif. Par contre une de mes voisines a été détectée positive et traitée. Si elle n’était pas venue, c’aurait pu être grave après. Franchement, merci de penser à nous, femmes des quartiers périphériques de Ouagadougou. »

Au total, ce sont 7 BANK OF AFRICA qui ont mené ce même type d’opération (Bénin, Burkina Faso, Madagascar, Mali, Niger, RDC et Sénégal).